Alimentation

Les différentes formes de magnésium :

Le malate de magnésium :

Il a la particularité d’être composé d’une molécule d’acide malique à laquelle sont attachées deux molécules de magnésium. Il s’agit d’une excellente source de magnésium et d’acide malique, hautement
biodisponible et parfaitement assimilable par l’organisme.

Cette forme de magnésium a pour propriété de « chélater » (emprisonner avant d’être éliminés) les excès d’aluminium dans le corps. Le malate est donc à conseiller en cas d’intoxication à l’aluminium par voie digestive (additifs alimentaires, glyphosate, eau, ustensiles de cuisine, emballages et contenants alimentaires ; anti-acides et pansements gastro-intestinaux), par voie cutanée (cosmétiques industriels) ou suite à un vaccin.

Le malate de magnésium est idéal pour les personnes sensibles de l’intestin car il ne présente aucun effet indésirable sur le système digestif.

Le bisglycinate de magnésium :

Il s’agit d’un sel de magnésium issu de la glycine. Cette forme chélatée de magnésium est très bien tolérée et parfaitement assimilée par l’organisme. Elle n’occasionne pas ou peu de perturbations sur le transit. Elle est intéressante pour les cas de fatigue et de stress.

Le glycérophosphate de magnésium :

Il s’agit également d’une forme chélatée de magnésium, très bien
tolérée et parfaitement assimilée par l’organisme. C’est un sel soluble dans les graisses qui n’occasionne pas ou peu de perturbations du transit. En raison de la biodisponibilité élevée de phosphate contenu dans le glycérophosphate de magnésium, cette forme ne doit pas être prise par les personnes qui consomment une grande quantité de phosphore par le biais de l’alimentation. Il faut également faire attention aux personnes qui consomment beaucoup d’aliments préparés (riches en additifs aux phosphates) et à celles qui souffrent d’insuffisance rénale. Il est intéressant pour les cas de fatigue et de stress, et il est souvent très bien toléré au niveau digestif.

Le citrate de magnésium :

Il s’agit d’une association entre magnésium et acide citrique.
il présente une excellente biodisponibilité car l’acide citrique qu’il contient est un acide organique de faible poids moléculaire qui favorise l’absorption du magnésium en augmentant sa solubilité. Ce magnésium est désacidifiant et généralement bien toléré. Il est particulièrement intéressant en cas de déséquilibre acido-basique.

Le magnésium marin :

Il s’agit d’une forme naturelle de magnésium, obtenue par l’évaporation de l’eau de mer. C’est un mélange de sels inorganiques, avec des teneurs variables en oxyde, hydroxyde, chlorure et sulfate variables. Sa teneur en magnésium est bonne mais sa biodisponibilité reste modeste voire faible, avec les inconvénients des sels inorganiques.

.

Les formes à éviter :

Le lactate de magnésium :

Le sel de magnésium le plus vendu en France est un lactate (présent dans « Magné B6 » notamment), c’est-à-dire de l’acide lactique, une molécule dérivée du métabolisme énergétique qui s’accumule lors de la fatigue musculaire et provoque des courbatures. Cette molécule peut déclencher l’anxiété.

L’aspartate de magnésium :

Comme le glutamate, il s’agit d’un neuro-excitateur qui peut se révéler dangereux pour les cellules nerveuses.

L’hydroxyde et l’oxyde de magnésium :

Ce sont les sels les moins chers du marché, avec une teneur en magnésium élément assez élevée, mais une biodisponibilité très basse (donc peu de magnésium absorbé à chaque prise). Ils peuvent avoir un effet laxatif.

Le chlorure de magnésium (ou bicarbonate de magnésium):

Naturellement présent dans l’eau de mer et le sel alimentaire, le chlorure de magnésium est un sel marin cristallisé, non raffiné. Souvent présenté sous forme de poudre ou de paillettes, sa biodisponibilité est élevée. Son efficacité réelle contre les infections reste inconnue du fait du manque d’études fiables.

En règle générale, le chlorure de magnésium, plutôt laxatif, est éliminé de ce fait dans les selles sans avoir eu le temps d’être assimilé par l’organisme ; cela explique sa mauvaise biodisponibilité en grande quantité. Par ailleurs, le chlorure est un élément acidifiant. Attention donc aux sportifs et aux

personnes âgées chez qui des doses élevées de chlorure de magnésium peuvent poser problème. Faites également attention aux personnes qui ont une maladie inflammatoire chronique de l’intestin (MICI).
Il sera utile de le proposer chez les personnes dont l’estomac ne produit pas assez d’acide chlorhydrique (hypochlorhydrie).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *